La grande migration du Serengeti : un spectacle de la nature à ne pas manquer

Publié le : 19 mai 20223 mins de lecture

Vous êtes amoureux de la nature et attiré par les vastes espaces et les faunes sauvages ? La Tanzanie est une destination conseillée. De nombreux parcs nationaux sont présents dans cette partie orientale de l’Afrique dont le parc de Serengeti est un des plus appréciés des visiteurs. Lorsqu’on parle de Serengeti, on pense tout de suite au Big Five et la grande migration. Faites de votre séjour en Tanzanie inoubliable en assistant à cette grande migration.

Des détails à savoir sur le parc national de Serengeti

Le parc national de Serengeti, implanté au Nord de la Tanzanie, est vaste de quelques 15000 km². Il s’agit d’un grand espace naturel composé de forêts, de prairies, de marais, de plaines, … hébergeant environ 4 millions d’animaux. Il s’agit d’une destination parfaite pour observer les Big Five mais également pour assister à la grande migration annuelle des gnous et des zèbres. Pour ne pas rater un tel spectacle, il est conseillé d’avoir recours à un prestataire de voyage dédié. Le spécialiste du voyage en Tanzanie Marco Vasco vous concoctera un séjour sur mesure entièrement personnalisable à votre rythme et selon vos envies.

Un grand événement animalier à ne pas rater

Afin de ne pas rater le passage de la migration, il faut savoir bien choisir la zone en fonction de la saison. Le sud-est (Gol Kopjies et Barafu) se visite les mois de janvier et février. Le sud-ouest (Ndutu) est à visiter en février et mars. Le centre (Seronera) se visite entre juillet et octobre. Le nord (Lobo) est à visiter entre octobre et décembre. Pour affronter la saison sèche, les espèces animalières du nord de Tanzanie rejoignent Kenya pour trouver de nouvelles prairies. Les troupeaux forment une un groupement de longueur pouvant atteindre les 40 km, et ils parcourent quelques 1000 km par cycle.

Un safari inoubliable au rendez-vous la grande migration

Un safari en pleine migration animalière est un séjour mémorable. Au cours d’une migration, on peut compter quelques 1 500 000 gnous et 500 000 zèbres avec d’autres espèces animales dans les environs comme les gazelles, les éléphants, les impalas, les hippopotames, etc. Lors de la migration, vous pouvez assister à des moments terribles lorsque les prédateurs (lions, léopards, hyènes, …) chassent leurs proies. Si certains jeunes lions mâles nomades poursuivent les troupeaux, d’autres prédateurs attendent leur passage. Même si certaines scènes sont terribles, assister à la grande migration est une belle découverte mémorable. N’hésitez pas de consulter un professionnel de voyage pour bien vous renseigner sur tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de séjour.

Plan du site